Prénom :  Fabrice

Nom : HOUIS SCHIPPER

Nickname : _RasCal_

Né en 1974 à Saint-Nazaire - 44 - France

Signe : Verseau

 

 

Né dans une famille de musiciens, j'ai grandi au milieu d'instruments de musique, dans un univers de notes et de chansons. 

J'ai pris mes premiers cours de batterie à l'âge de 8 ans et j'ai malheureusement été contraint d'abandonner 3 ans plus tard en déménagement sur la capitale dans un petit appartement. 

A 17 ans j'ai découvert la joie du Djembe, la folie des rythmes autour des feux et les montées de feeling sur des chants improvisés, cette sensation qui vous traverse le corps et procure une vague d'émotions fortes. Depuis je ne me suis plus arrêté, jouant dans des parcs la journée aussi bien en hiver qu'en été, et même de nuit : je prenais mon pied en allant jouer la nuit dans la forêt de Saint Cucufa (à Rueil Malmaison), seul assis au bord du lac, à kiffer la profondeur du son se réverbérer sur l'eau et les rythmes s'écouler à travers la nuit et au delà des arbres et de l'obscurité.

Avec des ami(e)s musiciens on louait de temps en temps un studio de répétition, avant tout pour se faire plaisir et parfois en se prenant d'avantage au sérieux sur des aires de reagga.  Quand on faisait une pause j'en profitais pour prendre la place du batteur pour taper deux trois rythmes, et quand il fallait trouver un chant ou une mélodie je n'hésitais pas à m'improviser chanteur ou choriste en anglais "chamalow". Faire de la musique en puisant ce qu'il y a au fond de soit et partager ses émotions par le son d'un instrument ou de la voix... c'est le septième ciel  !!!  

Autodidacte et fou de musique, je me suis fais plaisir en achetant petit à petit des instruments pour la composition (instruments de percussion diverses, bass, guitare, clavier, micro...), quand on aime on ne compte pas ! A cette époque je faisais mes propres enregistrements à l'aide d'un walk-man et d'un micro branchés sur une chaîne hifi, que de la bidouille avec les moyens du bord. Puis deux amis qui avaient dans un placard un vieux Tascam Porta Studio 4 pistes à cassette ont eu pitié de moi et me l'ont prêté. Une journée par semaine (au dépriment de me scolarité), j'installais tout le matériel dans le salon et je décollais pour une journée entière de compo, de 8 heures du mat à 18 heures non-stop... mes pauvres voisins...Ni guitariste ni bassiste, je passais parfois des heures entières à me prendre la tête pour réussir à enregistrer carré du début à la fin du morceau, c'est très énervant mais très formateur ! Malgré une prise de souffle énorme dû à la copie 3 pistes sur 1 répétée j'ai en l'espace d'un an enregistré en solo (instruments et voix) une dizaine de morceaux d'une qualité maquette très modeste. 

 

Ma passion pour la composition et la création musicale ne m'a plus jamais quitté. Par la suite, avec d'avantage de moyens, j'ai opté pour l'enregistrement sur ordinateur en achetant un Pentium 200MMX et la carte Maxi Sound Home Studio Pro de chez Guillemot. Avec cette carte d'une qualité semi-pro je suis devenu de plus en plus perfectionniste, un vrai régal. Avec la découverte de la musique numérique et du milieu de la fête "free party" je me suis un peu essayé à tout pour tester plusieurs styles, de la dub à la techno en passant par des rythmes afro-tribales et finir par des boucles de sons "web volume" et les bruitages et fonds sonores de jeux.

En 2001 jai fait la rencontre de Patrick RIGAL ( www.patrigal.com ), chanteur compositeur de rock, une voix unique et un très grand cœur. Il bossait sur son nouvel album "Carte à Puce" dont les percussions étaient enregistrées en midi. Pour donner plus de chaleur à ses morceaux il m'a proposé de m'enregistrer aux congas, j'ai pas hésité une seconde. Un samedi matin on est allé dans un studio d'enregistrement à Versailles, c'était ma première expérience "professionnelle" et je flippais de ne pas être à la hauteur. Je me suis retrouvé dans le caisson insonorisé le casque sur les oreilles, face à mes congas, concentré a ne penser qu'à la musique. Mon cœur s'est ouvert, mes mains se sont exprimées, et tout c'est bien passé. Au bout de 5 heures de studio, de multiples prises de congas-shaker-tambourin...pour chacun des morceaux, je ressortais léger, heureux d'avoir remonté ce challenge et de voir le sourire de Pat satisfait. Un peu plus tard, quand j'ai vu dans le livret du CD mon nom parmi les musiciens, c'est une reconnaissance que je n'attendais pas et qui m'a beaucoup touché. Merci mille fois Pat de m'avoir donné ma chance, c'est que du bonheur que tu m'as donné.

Fin 2001, étouffé par la vie parisienne et en manque de l'horizon sur la mer, j'ai primé la qualité de vie et je me suis décidé à revenir m'installer avec tous mes instruments et ma passion dans ma petite commune natale. D'une expérience professionnelle commerciale dans le milieu bancaire puis dans les SSII, j'ai du mal à trouver un emploi sérieux et stable dans la région. En attendant, cela m'offre pas mal de temps pour laisser libre cours à ma passion pour la musique et la conception de sites Internet.

(pour retourner sur la page d'accueil cliquez sur la bannière ci-dessous)